Vous êtes ici
Accueil > Bad Business > Je veux être riche en créant mon blog mode?

Je veux être riche en créant mon blog mode?

Comment créer un blog mode pour pouvoir en vivre :

Comme nous l’avons vu dans l’article sur le fantasme des blogueuses modes,  l’univers du blog mode est loin de celui des bisounours. La concurrence est rude, les places sont chères, ça se tire un peu dans les pattes par baskets Isabelle Marant interposées et surtout, ça ne ressemble pas toujours à une allée pavée d’or à l’arrivée.

Pour autant, avec beaucoup de culot, d’originalité et (parce que l’on n’a jamais rien sans rien) beaucoup de boulot il faut l’avouer, il y a encore moyen de gagner (bien) sa vie en se reconvertissant en blogueuses mode. Vous vous demandez encore comment ? Un peu de patience, voici quelques astuces pour créer un blog mode rentable :

 blog-profile-photo-lydia-kitchen

Règle numéro1 pour créer un blog mode : Il faut aimer la mode !!

Ça paraît un peu simplet, voir franchement très con comme conseil. Pourtant, lorsque l’on regarde la plus part de ce qui se fait aujourd’hui en terme de blog mode, j’ai l’impression que beaucoup n’y ont pas pensé ! Il ne suffit pas d’avoir un joli minois et d’aimer les jeans slims et les bottines à talons pour se lancer dans le filon ; non, il faut véritablement aimer la mode. Pas celle des grandes chaînes (il n’y a aucun mérite à avoir déniché une énième chemise à carreaux aux dernières soldes chez Zara ou à piquer le bomber de votre mec). Non, il faut avoir quelque chose de véritablement neuf à proposer, sans tomber dans le déguisement bien sûr.

Celles qui durent encore l’ont bien compris. Elles vous font connaître des petites marques et des e-shop obscurs dont vous n’avez jamais entendu parler. Elles ont réellement un train d’avance sur le commun des mortels qui est resté bloqué au Tye and Dye de Daphnée. Bref, elles ne ressemblent pas à tout le monde mais pourtant, tout le monde a envie de leur ressembler.

Bien sûr, dis comme ça, cela paraît évident. Comme dans tout bon business, il est important de sortir du lot, de vous différencier par votre style, votre plume, votre offre etc. Une fois qu’on a dit cela, la blogosphère mode est devenue ces dernière années une petit bassin pour beaucoup trop de (gros?) poissons. Les pionnière bénéficiaient de la curiosité des lectrices et d’une fraîcheur aujourd’hui un peu passée. Preparez-vous ; en 2015, il va falloir savoir ramer !

Règles 2 : ayez une bonne stratégie de com’ : 

On l’aime tous, mais la blogueuses mode a quand même les dents qui rayent le parquet. C’est louable et avec un peu de sincérité, on pourrait reconnaître qu’on est tous dans le même panier. Mais voilà ; comme votre ‘naturel’ coiffé-décoiffé, il va falloir jouer serré pour bien le cacher.

Bien qu’il y ait des blog qui sont vraiment intéressants, comme celui de Negin Mirsaleh. La plus part des novices qui se plantent et finissent black-listées font souvent la même erreur. Elles polluent littéralement les commentaires des blogueuses modes installées de nocifs ‘J’adore ta tenue ! Dingue, j’ai la même, viens faire un tour sur mon blog pour voir comment j’ai assorti ma salopette à mes talons compensés !! »blog de mode . Une fois, ça va (et encore, on fait plus subtil). Seulement, le même commentaire sur chaque post et sur tous les blogs un tant soit peu influents (dont les propriétaires, en plus, se connaissent déjà toutes) ; avouez que ça a le don d’agacer.

Idem pour les plus rapaces qui n’hésitent pas, à peine leur blog ouvert, à harceler les bureaux de presse et autres régies publicitaires des marques réputés blogueuses friendly (on balance les noms, il vaut mieux taper aux portes suivantes : Sandro, Maje, André, Etam etc.) pour recevoir des produits.  La stratégie agressive est, dans tous les cas, contre productive.

Ayez un peu de patience et attendez d’avoir le bon CV avant de postuler. Il va falloir ronger votre frein mais les marques attendent généralement que vous fassiez entre  6000 et 15.000 visiteurs UNIQUES par JOUR avant de signer le contrat. Idem pour copiner avec les autres blogueuses mode. Avant d’atterrir dans leur blog roll (le sésame tant espéré) ; il va falloir montrer patte blanche, bachoter un peu vos posts et vous montrer aux bons endroits. Comme pour tous les jobs, il faut savoir réseauter en finesse sinon, ça n’a aucune chance de marcher.

camille-over-the-rainbow-blog-mode_5302057

Règle 3 : Jouez la proximité

Ce n’est sûrement pas ce que vous aviez en tête en démarrant votre blog de mode, mais il va falloir pourtant s’y plier. Elles ont toutes commencé par là et aucune chance d’y passer. Vous allez devoir poster comme une acharnée pour fidéliser vos lectrices (au minimum 5 fois par semaine, sinon c’est peine perdue) mais surtout, il va falloir se taper tous les commentaires et… y répondre.

Allez y de votre petit mot personnalisé, créez une relation durable avec votre lectorat et n’oubliez jamais que c’est grâce à elles que vous allez percer. Ce n’est sûrement pas très passionnant, mais c’est pourtant indispensable. On vous aime parce que vous dégager l’impression d’être un hybride plus ou moins réussi entre la Rédac Chef de Glamour et la voisine de pallier. Donc on attend de vous que vous mettiez les bouchées doubles. Il va falloir écrire du contenu drôle mais quand même pointu niveau mode et surtout, jouer la carte de la bonne copine avec vos lectrices. Sinon, pour gagner quelques biffons, je vous conseillerais plutôt de jouer aux courses ou d’investir dans le cigare ( oui, c’est viril et c’est bankable).

Prêtes à vous lancer  dans le blog mode?! Maintenant, il n’y a plus qu’à prier pour que vous soyez photogéniques !!

3 thoughts on “Je veux être riche en créant mon blog mode?

  1. Bonjour, Très intéressant votre article, un des meilleurs articles que j’ai pu lire sur ce sujet, par contre, vous n’abordez pas un thème qui aurait intéressé la plupart des filles qui veulent créer leur blog : faut-il être riche pour créer son blog mode ? Parce que certes, on peut vouloir devenir riche en créant son blog mode, mais pour acheter 5 tenues par semaine, si on ne veut pas proposer du cheap mais du nouveau à chaque tenue, ça veut dire qu’il ne faut pas gagner le SMIG ! Voilà, je pense que ce serait bien d’étoffer votre article avec cet aspect important. Betty autier est une fille de bourges qui a fait les cours florent d’après les commentaires des internautes (à vérifier). Je vois des jeunes filles qui proposent des blogs modes avec des chapeaux karl lagarfeld dès le début du blog, je me dis qu’il faut avoir de l’argent ou en tout cas, ne pas être pauvre pour arriver à être plus riche. Autre question que je me pose, faut-il être belle ? Moi j’ai remarqué que quand la fille ressemble à un mannequin, je n’y retourne pas, j’ai l’impression que ça fait trop magazine. Les gens ont souvent une image de la blogueuse qui serait un peu idiote, superficielle et creuse, ce qui n’est pas toujours faux, il faut bien l’avouer. Moi, je suis agrégée de philosophie et diplômée de science po, j’aimerais montrer qu’on peut aimer la mode sans être creuse ou inculte. Je pense que ce qui serait intéressant, ce serait de se poser la question : est-ce qu’une smicarde peut réussir à créer son blog mode financièrement ? Et si oui, comment ? Proposer du vintage ? Est-ce possible de se faire sponsoriser dès le début par les marques ? D’après votre article, non. Bref, poser la question de « quand on n’a pas d’argent, peut-on se faire plaisir et créer son blog mode et si oui, quelles sont les astuces ? ». Je pense que certaines ont du réussir à le faire, ce serait intéressant de connaitre leurs astuces.

  2. Salut Appoline; eh bien, tu dis des choses vraiment intéressantes et en effet, ce serait judicieux d’écrire cet article  » quand on n’a pas d’argent, peut-on se faire plaisir et créer son blog mode et si oui, quelles sont les astuces ? « . Pour savoir comment démarrer de zéro dans ce business. (ou même dans un autre). Aussi, pour montrer qu’on peut aimer la mode sans être une nunuche asservie, il faudrait aussi qu’on nous montre des articles plus fins/ plus philosophique justement… Ce qui est le plus étrange d’ailleurs, c’est que ce sont les philosophes qui ont les premiers ( et les derniers) parler du beau et de l’esthétique. Aujourd’hui, on parle de chapeau sans même prendre le temps de s’interroger sur sa réelle valeur esthétique..c’est ce que tu voulais dire? ou nous sommes allés trop loin?

  3. « C’est ce que tu voulais dire? Ou nous sommes allés trop loin? »
    Non, vous avez bien compris, c’est exactement ce que je voulais dire ! Je suis la première agacée quand je les vois toutes s’exciter comme si c’était leur viagra sur une paire de louboutins (je hais ces pompes !) ou un sac Gucci (très laid à mon goût) à 1600€ ! Ca montre une image de la femme assez désastreuse je trouve mais c’est un autre sujet. Et puis dans leur article, elles vous expliquent que si vous n’avez pas ces louboutins ou ce Gucci très moche à 1600€, vous avez raté votre vie. Si vous vous avisez de mettre un commentaire sans insulte qui ne va pas dans leur sens, ou si vous dites juste « j’aime pas ces pompes, c’est tout de même cher pour du moche » vous êtes censuré, les blogueuses mode ne sont pas des charb non plus, la liberté d’expression ou l’esprit critique très peu pour elles ! Certes, elles ont le droit d’aimer les louboutins, mais le souci, c’est que d’un blog à l’autre, on retrouve les mêmes produits, aucun style propre, les mêmes commentaires un peu nunuches, et maintenant les mêmes pub (une blogueuse mode qui fait la pub pour du cognac, d’autres pour le même dentifrice sur tous les blogs mode en même temps). Elles sont prêtes à vendre leur âme, leur blog, leur image pour de l’argent, quel dommage !

Laisser un commentaire

Top