Vous êtes ici
Accueil > Gagner de l'argent > Les aides pour son entreprise à moins de 30 ans

Les aides pour son entreprise à moins de 30 ans

Vous êtes jeune? Vous êtes beau? Vous êtes pauvre?

En fait, si vous êtes pauvre, cela suffirait à vous donner assez d’énergie pour vous pousser à montrer votre propre boite à moins de 30 ans.  En revanche, si vous êtes réellement jeune et (très) beau, peut-être  n’avez vous finalement  pas besoin de monter votre entreprise et vous dépasser car la nature vous aura suffisamment gâté.

Mais si vous êtes moche et que vous avez le gout des billets, alors, oui, indéniablement l’envie de monter votre entreprise, de devenir le Xavier Niel de votre quartier vous aura certainement chatouillé l’oreille.

Et, voilà, quelques aides qui vous seront utiles si vous avez décidé de donner enfin un sens à votre vie de business/man/woman refoulé jusque là.

Profitez-en, vous avez la jeunesse, donc la fougue et la santé et il existe en France, en tout cas, de nombreuses aides mes chers amis. C’est précisément l’objet de ce bel article écrit en plein cagnard, sur une plage brulante de Barcelona :

images (5)

Les accompagnements administratifs

Il existe des tas de structures dédiés à l’entreprenariat de jeunes boutonneux comme vous, n’hésitez pas à les consulter rapidement:

L’aide d’une junior entreprise, ou d’un pôle d’entrepreneuriat
En 2010, a vue le jour un grand plan national « Etudiants Entrepreneurs »  pour développer le nombre d’institutions  spécialisés dans l’accompagnement à l’entreprenariat comme les incubateurs d’école ou les « pôles entrepreneuriat ». Le grandes écoles pour ne pas citer HEC ont commencé les premières mais les facultés commencent elles aussi à s’y mettre. Encore fait-il, être dans la bonne fac et au moins, en économie…
Pour savoir où trouver ces fameux lieu d’aide et d’accompagnement, vous pouvez voir sur le site de  l’OPPE (Observatoire des Pratiques Pédagogiques en Entrepreneuriat), ou encore sur le site de l’ APCE.

Les missions locales  sont plutôt  connus pour leur rôle dans l’insertion professionnelle des jeunes de moins de 26 ans mais elles peuvent tout de même vous guider dans votre démarches et aident les jeunes porteurs d’un projet.  Enfin, pour plus de précisions, contactez l’équipe directement au  CNML.

Le réseau « information jeunesse » qui est tenu par le CIDJ (Centre d’information et de documentation jeunesse), peut vous aider généreusement dans vos démarches ( surtout administrative) et même une aide financière selon votre thématique. Enfin, jetez un oeil sur le site, vous de la CIDJ,

Les missions locales  sont plutôt  connus pour leur rôle dans l’insertion professionnelle des jeunes de moins de 26 ans mais elles peuvent tout de même vous guider dans votre démarches et aident les jeunes porteurs d’un projet.  Enfin, pour plus de précisions, contactez l’équipe directement au  CNML.

L’Adie et Pôle emploi pour  « CréaJeunes ».  Vous connaissez? C’est plutôt adressé aux étudiants de 18 à 32 ans qui viennent des quartiers sensibles et offrent des formations complètes et bien professionnelles. Là, encore, allez voir sur le site dédié www.adie.org

téléchargement (3)

Les aides financières

« Envie d’agir »

C’est certainement le programme qui est le plus connu et qui valorise comme il se doit l’esprit d’initiative des jeunes jusqu’à 30 ans.

L’aide financière peut de aller de 2 000 € à 6 000 €. Vous trouverez plus d’informations : www.enviedagir.fr

Accre – Aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise.  Vous aurez avec l’Accre, un véritable accompagnement et des aides assez importantes . Jetez votre oeil sur le site directement sur  www.apce.com

Nacre (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’Entreprise)
Le montant de l’aide ici, est plus important avec un montant de 1 000 € à 10 000 €. Le site : www.emploi.gouv.fr/nacre/

Les crédits solidaires
Pour des micro-crédit pour votre micro-entreprise, c’est sûrement l’idéal pour vous, il y a des tas d’organismes et la prochaine fois, je donnerais une liste exhaustive.

Les concours
Les concours sont doublement avantageux dans la mesure où vous pouvez gagner et de l’argent et un certain coup de pub.
Par exemple, le concours « Innovons ensemble » dédié aux étudiants de l’enseignement supérieur : www.innovons-ensemble.com.
Il y a aussi le  concours Cré’acc de l’APCE : CREACC.

Voilà, alors si vous êtes jeune certes, mais avec un peu de pep’s dans les dents, pourquoi vous priver d’autant d’aides? Vous verrez, à 30 ans, c’est une autre paire de manche…

Laisser un commentaire

Top