Vous êtes ici
Accueil > Idée éco > Quel business pour le normcore?

Quel business pour le normcore?

Fatigué d’écrire des blog sur une mode ultra-tendance? Pourquoi ne pas revenir aux sources et proposez un blog pour les looser de la mode. Oui, pourquoi pas créer un blog sur le normcore…

Le normcore va-t-il tuer le hipster ?

La rumeur circule que le hispter ne serait plus le mec plus branché en ce moment et paraît même qu’il serait revenu à son statut d’antan, à savoir un vieux bucheron canadien exhibant une barbe sans style. Le faux dandy à barbe rousse se serait fait volé la vedette par son antithèse qui en avait marre de le voir se trémousser au Wanderlust comme un putois frénétique. Oui, on ne voit plus que ça depuis plus de deux ans maintenant et le vrai problème du phénomène, c’est ça : l’incroyable contagion insensée qui s’est emparée de tous les mecs qui n’avaient pas trouvé de style bien à eux et qui se sont entre-imiter en fermant le dernier bouton de leurs chemises Tommy Hilfiger à carrreau rouge. Il faut dire que le style hipster colle parfaitement avec les mecs pas très musclés, pas très beau et finalement pas très originaux, donc avec la moitié de la population. En plus de son look tiré à quatres épingle, il a le chic (les fringues vont avec un certain état d’esprit) de nous saoûler avec ces théories so so écolo-bobo-coco et autres fumisterie en o. Rappelons que le phénomène si violent a poussé certains de ces énergumènes mal dans leurs converse à se coller des poils du cul dans le menton dans le but d’afficher une barbe digne de celle de Karl Marx sous LSD.

04-ona-novembre.w529.h352

La vraie question à se poser aujourd’hui consiste à savoir si le hipster à finalement été détrôné par plus hype et branché que lui ? Le hipster fou de minimal berlinoise est-il entrain de se raser la barbe ? (et de penser à faire de la politique?) .

C’est possible en réalité car un autre mouvement mode qu’on pourrait qualifier d’anti-mode commence à faire de plus en plus parler de lui. Vous savez bien que la mode est un monde infernal et graveleux où tout se modifie perpétuellement et être à la mode c’est déjà ne plus l’être en fait (Là, vous suivez ? sinon c’est pas grave, faites comme si vous avez compris). Bref, il faut croire que certains branleurs se sont épuisés à se dorer le blason, et ont finalement compris- allelujah- que le hispter, c’est du copié-collé sur le style des mecs des 70’s, que c’est du gros fake et que tout le monde en a marre de prendre du faussement négligé pour du vrai soigné. Bah, oui, ils ont pas l’air, mais faut un peu cogiter pour s’habiller hipster.

C’est quoi le normcore?

Et, c’est là que vient le mouvement « Normore » ( est-ce un mouvement ou non-mouvement ? Laissons la question aux faux philosophes de la rue J-P Timbaud). Ça veut dire quoi au juste ? On dit que c’est un mixte du terme « norm »et « hardcore » ( faut pas aller très loin dans la sémantique du mot) donc en gros, avec une transcription pas terrible, ça veut dire : le noyau basique ou un truc du genre.normcoreUn peu d’histoire ne vous fera pas de mal ; Le néologisme aurait été inventé par le groupe K-Hole, qui regroupent des fashionitas pointus des dernières tendances street style ( oui, y a des mecs qui, pendant que t’enfile ton vieux polo Lacoste font une étude analytico-métaphysique sur la tenue de ta journée). Bref, ces mecs ont écrit dans un rapport (si, si check on http://khole.net) les grandes lignes du mouvement:

  • s’inscrire dans le contexte
  • ne pas être déterminé
  • adaptable
  • ne pas être concerné pour l’authenticité
  • l’empathie plus que de la tolérance
  • post-inspiré

Hum, hum, j’ai beau me gratter le menton avec un air méditatif, c’est encore très flou leur histoire…je ne sais pas si c’est bien clair pour tous, mais l’idée qu’il faut retenir de la théorie (donc de la théorie de la mal-sappe) du normore, c’est le fait que l’individu cherche à entrer dans la foule plutôt qu’ à s’en détacher. Ce serait là, la libération ultime pour le citoyen 2.0 qui ne chercherait plus systématiquement à se démarquer de la masse mais bien au contraire, il chercherait à ne faire qu’un avec elle. Donc, le normore n’a pas de problème à ressembler à tout le monde. Accepter d’être comme tout le monde, ça veut dire être certain d’avoir sa propre personnalité. C’est ça, le noyau dure du normcore. En fait, la gloire avec le normore, c’est d’avoir enfin compris que la vraie banalité consiste à vouloir lui échapper.

Car au fond, ouai, ouai on est tous les mêmes, on pète dur et on rote tous, et on se sape avec plus ou moins de gôut, mais le hipster pourri qui croit qu’avec sa chemise Mc Gregor à 200 boules est différent ou supérieur, s’est mis un doigt dans l’oeil. Ouai, les gars, l’habit ne fait pas le moine chez les normcore…

normcorre

Le mouvement mode prône une mode basique, essentielle, super casual, bref, une anti-mode. Genre, le style plouc avec son T-shirt Japan Expo, son vieux Levi’s 501 des années 80′ de ton voisin au dent pété, c’est ça la nouvelle mode ? WTF, c’est comme ça, faut l’accepter, c’est le normecore ma parole.

Avec le normore, on inverse la tendance hype, ce qui est chic, c’est de s’habiller le plus normalement du monde, sans chercher l’accessoire, la chemise qui faut. Avant, avec les hispter, il fallait se rendre dans des boutiques de créateurs pour acheter un slip griffé à 100 balles, là, ce qui est cool, c’est qu’on peut aller au Monop’ ou chez Tati s’habiller pour être in. Bah, oui « au moins chez Célio, tu te fait pas braquer » scande les partisans normoristes qu’on peut découvrir par exemple sur le tumblr :wearenormocore.tumblr.com.

Ah, ah, tous les fauchés du monde entier sont ravis car ce n’est plus craignos d’être habillé comme tout le monde maintenant, et c’est génial. Le mec le plus branché de Paris, tu sais qui c’est ? Bah, c’est le vendeur de marron, le poissonier du marché de Rungis, c’est lui qui à la pointe de la pointe de l’enfer de la mode. Et, tu sais ce qu’il te reste à faire maintenant ? Te rendre à Emmaius te fringuer ou faire les frippes du Marais tout en gardant en tête qu’il te faut imiter le look du vendeur de maïs à Barbès. C’est lui ton idole désormais.

Bref, si vous voulez créez un blog mode et en vivre et que vous cherchez une niche pour éviter la rude conccurence, et que vous ne voulez pas investir dans le vin ou jouer au PMU, alors, foncez-y et créer votre blog normcore.

En effet, sur je veux être riche, on décortique tout et lorsqu’on parle d’un sujet, le moyen de gagner des biffons est toujours en arrière-fond.

Même si peut-être que le normcore est une grosse blague d’u hispter sans tune et sans goût, on trinque quand même parce que maintenant plus de complexe à être habillé comme une grosse merde, on pourra toujours dire que les autres ne comprennent rien à la mode…

Laisser un commentaire

Top